Action 100

Inciter le renouvellement des systèmes de chauffage au bois anciens et des foyers ouverts par des systèmes performants et moins polluants

Comme toute combustion, le chauffage au bois est à l'origine d'émissions de polluants de l'air et de précurseurs de polluants (particules fines PM10 et PM2,5, oxydes d'azote (NOx), composés organiques volatils (COV), monoxyde de carbone (CO) et dioxyde de soufre (SO2)). Les émissions sont majoritairement issues du parc domestique d’appareils de chauffage au bois non performants (appareils datant d’avant 2002 et foyers ouverts) et très polluants : ils émettent notamment 80 % des particules fines issues du chauffage au bois individuel.

Un des moyens de limiter les émissions polluantes liées à la combustion du bois est de remplacer les anciens équipements de chauffage individuel par des équipements modernes moins émetteurs de polluants atmosphériques. C’est l’objectif du fonds Air-Bois en Île-de-France voté par la Région et déployé en partenariat avec l’ADEME et les Départements.

La Communautés d’agglomération Paris-Saclay est un territoire où le dispositif est actif : les habitants peuvent donc en bénéficier.

Portage :

/   Plateforme Rénover Malin pilotée par le Conseil départemental de l’Essonne


Partenaires :

ALEC Ouest-Essonne
CPS
Communes


Les dernières mises à jour

Logo de l'axe Energies renouvelables du Plan Climat

Energies renouvelables

il y a 1 mois,

Le Département de l'Essonne délivre la Prime Air Bois, d'un montant de 1000€, avec le concours de l'ADEME et de la Région Ile-de-France, pour aider les particuliers à remplacer leur système de chauffage au bois ancien.

Action 100 : Inciter le renouvellement des systèmes de chauffage au bois anciens et...